Petits objets, grandes émotions…

DSC_0743

Ocelli et Hiemalis (2011), Maude Lapierre – Photographies: Andrée Anne Vien

Davantage habituée à confronter la sculpture à des échelles plus imposantes, les métiers d’art me forcent à avoir un nouveau rapport aux choses. Cette fois-ci, toujours avec notre propre corps pour référence, les artistes proposent de petits objets (ou de grands objets si on considère la taille habituelle d’un bijou…) qui, malgré la difficulté de qualifier leur échelle, correspondent toujours à la définition d’un «bijou», au sens d’un objet qui fascine par sa beauté et l’habileté de sa confection. Ce qui à la foi me bouscule et me fascine avec le travail d’artistes issues du milieu des métiers d’arts, c‘est cette question de la fonction de l’objet (parure? utilitaire? beau?) qui «ajoute une couche» à mon amusement.

Parmi les finalistes au Prix François-Houdé présentement exposés à la Galerie CRÉA, trois artistes joaillières sont exposées : Gabrielle Desmarais, Maude Lapierre et Nazanin Rostami. Ce prix est décerné chaque année par la ville de Montréal pour promouvoir l’excellence de la nouvelle création montréalaise en métier d’art et de favoriser la diffusion d’œuvres des jeunes artisans créateurs.

La touchante Gabrielle Desmarais présente deux pièces, un grand collier ainsi qu’un bracelet intitulé Et des larmes je verserai (2010). Textile, émail, pièces forgées, pierres; c’est le mélange des matières qui rendent si complexes et fascinantes ses pièces. J’adore la liberté qui transpire de son travail, que ce soit celle que l’artiste s’est donnée en atelier ou celle qu’elle nous offre de pouvoir interpréter ses objets au gré de notre propre expressivité. Ses œuvres rendent le vêtement accessoire et questionnent les limites du portable (y en a-t-il vraiment une?).

Les «bibittes» de Maude Lapierre, Ocelli et Hiemalis (2011), sont fascinantes. Encore-là, l’échelle fait partie du jeu, réalité augmentée de ces bestioles qui dans la vie sont l’objet de contraires : attirent ou font peur, fascinent ou dégoûtent. Les sculptures de Maude Lapierre témoignent d’une maîtrise de la construction des choses ou plutôt d’une capacité à la déconstruction géométriques qui suggère habilement les choses. L’élégance de ses objets résulte d’un œil attentif à la beauté des insectes. Présentée comme des sculptures ont voudrait imaginer qu’elles n’ont plus rien à voir avec la fonction de bijou mais étant donné la désinvolture de ces bestioles et leur tendance à nous sauter dessus on ne peut les regarder sans y penser leur rapport au corps.

Nazanine Rostami s’inspire des profondeurs marines dans les pièces présentées à la galerie. Ses pièces Sea Creature (2012-2011), pratiquement vivantes, «bougent» à l’intérieur de leur boîte de verre, tellement leur complexité et les multiples articulations suggèrent la vie et l’expressivité. Des textures organiques et le jeu des différentes couleurs de l’argent renforcent ce sentiment. On peut presque se lier d’amitié avec ses créations.

L’exposition vaut le détour, il faut voir aussi le travail des autres finalistes et des lauréats de 2010 et 2011 et si vous vous rendez au marché Bonsecours, ne manquez pas de visiter la boutique des métiers d’art du Québec où vous pourrez entre autre retrouver des pièces de Métal en bouche, Marilie Jacob, Julie Tougas et Mélanie Denis.

L’exposition des finalistes et des lauréats du Prix François-Houdé est en court jusqu’au 6 mai prochain. Pour connaître l’horaire d’ouverture et en savoir davantage sur la galerie CRÉA, consultez leur site web à l’adresse suivante : galeriecrea.com
Site web de Maude Lapierre : maudelapierre.ca
Site web de Nazanin Rostami : nazaninrostami.com

Andrée Anne Vien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :