Les bijoux des portraits du Fayoum

00

Les portraits du Fayoum, sont des portraits funéraires égyptiens que l’on plaçait sur les momies à partir du  1er siècle av. J.-C. jusqu’au 4ème siècle de notre ère.  Les portraits étaient généralement peints à l’encaustique, une technique utilisant une peinture à base de cire, puis placés sur la tête de la momie et maintenus en place par des bandelettes.

Les coiffures et les bijoux représentés sur les portraits féminins peuvent être particulièrement utiles pour dater un portrait, car ceux-ci suivent la mode romaine. Par exemple, les boucles d’oreilles en forme de dôme sont particulièrement populaires durant le premier siècle. Le pendentif en forme de croissant est également populaire durant cette période et il apparaît sur plusieurs portraits datant du premier et du deuxième siècle.

   01

British Museum : portraits datés entre 55 et 70

02

Metropolitan Museum of art : bijoux romains en or du 1er – 2ème siècle

Au départ, les bijoux romains sont surtout faits en or et assez simplement ornés. On délaisse les techniques d’ornementation complexes comme le filigrane et la granulation qui étaient très populaires durant les périodes précédentes. Graduellement, les pierres et les perles seront de plus en plus utilisées et mises en valeur. Ces changements se refléteront également dans les bijoux représentés sur les portraits.

03British Museum : portrait daté entre 100 et 120, Metropolitan Museum of art : portrait daté entre 90 et 120

04

 British Museum : portrait daté entre 160 et 170 et le second entre 100 et 120

05

Metropolitan Museum of art : Boucles d’oreilles romaines en or du 1er siècle, Boucles d’oreilles romaines en or avec des agates du 1er siècle, Boucles d’oreilles romaines en or du 2ème-3ème siècle, collier hellénistique en or du 4ème siècle av. J.C.

06

Metropolitan Museum of art : boucles d’oreilles romaines en or avec des calcédoines du 3ème siècle, British Museum : boucles d’oreilles panier en or avec des émeraudes du 1er siècle, boucles d’oreilles grecques en or avec des émeraudes et des perles et collier en or avec des émeraudes du 2ème – 3ème siècle

 

Sources :

D’AMBROSIO, ANTONIO. Women and Beauty in Pompeii, Los Angeles, J. Paul Getty Museum, 2001, 70 pages.

HIGGINGS, Reynold Alleyne. Greek Roman Jewelry, Ewing, University of California Press, 1980, 243 pages.

TAIT, Hugh, éd. 7000 Years of Jewelry, Buffalo, Firefly Books Inc., 2008, 256 pages.

Marilie Jacob

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :