Visite d’atelier * Camillette *

atelier_camillette_featured

Camille Ouellette = Camillette. Nul besoin d’expliquer la provenance de ce pseudonyme. Alors qu’elle fait son cégep en administration et ressent un certain « vide créatif », c’est le coup de foudre lorsqu’elle prend un cours d’introduction à la joaillerie. Depuis, cette joaillère amateure n’a jamais cessée de créer.

Au printemps 2013, elle déménage en Californie, juste au sud San Francisco dans la charmante ville de Los Gatos. Sous le soleil radieux d’un printemps hâtif, nous visitons son atelier.

Photos: Camille Ouellette

montage_garage

Aimez-vous votre atelier?

OUI! J’ai enfin mon propre atelier, chez moi. Ça fait différent d’une table bancale dans le sous-sol sans fenêtre de chez mes parents à Montréal (rires). Lorsque nous avons pris la décision mon conjoint et moi de venir habiter en Californie, l’un de mes premiers critères pour le choix de notre habitation était un espace d’atelier. J’ai aménagé une partie du garage attenant à la maison que nous louons. Le garage sert aussi d’espace de rangement donc je partager la pièce avec les valises, les boîtes de carton vides, les articles de sports, les multiples vélos de mon chum, etc… C’est petit, mais c’est suffisant.

L’atelier à la maison ou à l’extérieur ? Quels sont les avantages/désavantages ?

Proximité vs solitude. La solitude peut être une bonne chose. Cependant, j’aurais parfois envie d’avoir des collègues, pour pouvoir partager et échanger.

Quelle est la tâche que vous détestez faire ?

1) La finition en général. Ça semble toujours prendre une éternité. Le polissage, ouach! Le meilleur achat de la dernière année : une polisseuse à tambour (tumbler). J’aurais tellement dû m’en procurer une avant! Ça me sauve beaucoup de travail.
2) La prise de photo et la promo. J’ai un grand respect pour le métier de photographe. Je tire peu de plaisir à faire ces tâches et d’autres sont bien meilleurs que moi. Ce que j’aime faire, c’est de la joaillerie, pas de la photo ni du marketing! Je dois dire que mon conjoint, qui est callé en photo, m’a donné un bon coup de main pour améliorer et faciliter la photographie de mes bijoux. Mes photos ne sont pas parfaites, mais ça fait le travail.

Si vous n’aviez pas de contrainte monétaire, quel serait le premier changement apporté ?

J’aurais recours aux services de professionnels pour faire la prise de photo et la promo…Et j’investirais probablement dans une bonne polisseuse avec un système de ventilation.

montage_banc

Décrivez-nous vos rituels d’atelier ?

Mon occupation principale est la consultation en développement durable et je travaille à partir de la maison. Tout dépendant de ma charge de travail et des contrats du moment, je passe en moyenne trois à cinq heures par semaine dans mon atelier. C’est toujours trop peu! 
Je n’ai pas de rituel particulier dans l’atelier mis à part que je travaille seulement en après-midi. Comme je suis sur le fuseau horaire de l’ouest (trois heures plus tôt que l’heure de Montréal), je profite du matin pour vaquer à mes occupations professionnelles.

Musique ?

J’ai adopté le poste de radio classique du coin, KDFC ; The Bay Area’s listener-supported classical radio station.

Cahier de croquis ? Cahier de notes ?

J’utilise le même cahier pour noter et faire des croquis. J’essaye de tout mettre sur papier. C’est essentiel, sinon j’oublie mes idées ou je ne me souviens plus comment j’ai fait telle ou telle pièce.

camilletteinaction

Dans votre processus de travail, qu’est-ce qui vous fait le plus de bien, vous rend heureuse ?

J’ai toujours un espèce de « petit buzz » quand je suis en mode création et que je me mets à produire. Lorsque je tiens une bonne idée, je peux devenir super allumée et très concentrée, presque obsédée parfois et je n’ai qu’une seule envie : réaliser la pièce le plus rapidement possible. Je ne dois pas penser à des idées de bijoux avant d’aller au lit parce que je sais que j’aurai du mal à m’endormir! C’est mon petit côté obsessif-compulsif faut croire…
Ce qui me fait très plaisir, c’est tout simplement de voir des personnes qui portent et aiment porter mes bijoux. Ça me rend fière et touchée à la fois.

tumbler

 Quel est votre outil préféré ?

Ma polisseuse à tambour bien sûr!

Pour en connaître davantage sur Camillette, visitez son site web quelle partage avec Sofia, une autre joaillère de talent. Et pour vous tenir à jour sur ces dernières créations, consultez son portfolio, sa page Facebook ou sa boutique en ligne sur Etsy.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :