Les bijoux Touaregs

00

Récemment je suis partie à l’aventure pendant un mois au Maroc. J’étais loin de me douter de la richesse de la culture que j’allais y découvrir. Autant pour l’architecture, la cuisine, et les métiers traditionnels, ce pays regorge de trésors à découvrir. Les Marocains ont un style bien à eux ou les motifs utilisés sont complexes, détaillés et très colorés. On retrouve cette signature parmi tous les métiers artisanaux, que ce soit sur un tajine, un bijou ou un tapis tissé à la main.

01 La grande bijouterie

J’ai vraiment eu un coup de cœur pour les bijoux touaregs qui étaient traditionnellement faits par les nomades du désert. Ceux-ci étaient portés par les femmes et constituaient une monnaie d’échange plus qu’une parure. Ils faisaient partie intégrante de leur vie. Dès l’enfance, elles commençaient à en porter et les collectionnaient au fil du temps. Le mariage était l’occasion idéale pour en offrir à la mariée. Dans les temps difficiles, les bijoux étaient primordiaux pour la subsistance de la famille. Les femmes se départaient de quelques bijoux troqués pour de la nourriture et du bétail.

02 Collier touareg 1

Collier Touareg

03 croix berbère et main de fatima

Croix Berbère et Main de Fatima

Aujourd’hui, le style des bijoux touaregs est rependu dans tout le Maroc. C’est seulement dans quelques endroits reculés que l’on peut admirer les authentiques Berbères travailler l’argent avec le savoir-faire transmis par leur famille. J’ai eu la chance de visiter un atelier de bijoutiers dans un petit village spécialisé dans la fabrication de bijoux. Un des plus fabriqués est la croix touareg. Celle-ci varie d’un peuple à l’autre, il existe des dizaines de variantes qui sont propres à chaque tribu. Elles sont faites à partir de la technique de la coulée dans le sable et poinçonnées afin de créer des motifs en bas-relief rappelant les dunes, les étoiles et la nature. Ce qui m’a le plus impressionné dans cet atelier, c’est que les joailliers sont très peu équipés pour travailler les métaux. Ils utilisent un soufflet et des creusets pour la coulée ainsi que des moules en sable où sont moulées les matrices. Par la suite, l’excédent de métal et la gravure sont faits avec des poinçons et un marteau. Ils travaillent au sol avec une enclume, peu importe leur âge!

 05 Moule en sableMoule en sable

Fabrication des moules / Station pour couler l’argent

Travail du métal à l’enclume / Outillage

Maxime Proulx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :