Le cimetière d’Ur

00

Casque en or de «Meskalamdug », 2550-2450 avant J.C., Ur (tombe 755), National Museum of Iraq

Lors de fouilles archéologiques en Iraq, de 1922 à 1934, dans la ville sumérienne d’Ur, Sir Leonard Woolley découvrira, entre autres, ce qu’il appellera « le cimetière royal » d’Ur.  Ce cimetière ayant été utilisé pendant environ 500 ans (de  2600 à 2100 avant J.C.) est unique en Mésopotamie de par la grande quantité de richesses matérielles qui se trouvaient dans certaines des tombes ainsi que par la présence de « victimes sacrificielles » qui semblent avoir accompagné les défunts de plein gré dans la mort. Il n’est toutefois pas certain que ces tombes aient appartenu à des rois et des reines d’Ur, mais il est sûr que ces personnes occupaient une place privilégiée au sommet de la hiérarchie sumérienne.

Les objets précieux retrouvés dans ces tombes témoignent du grand savoir-faire que possédaient les artisans d’Ur. Les orfèvres maîtrisaient entre autres la technique de la cire perdue, du repoussé, de la fabrication de soudure et d’alliages et l’on retrouve même quelques objets ornés de granulation.

01

Lyre en bois entièrement recouverte d’argent et ornée de lapis lazuli, de pierre calcaire rouge et de coquillage, 2600-2400 avant  J.C,. Ur (dans la « fosse de la mort » adjacente à la tombe de Puabi), British Museum

02

Coupe à paille (pour la bière) en or, 2600-2400 avant  J.C., Ur (tombe de Puabi), British Museum / Bol en or et alliage de cuivre, 2600-2400 avant J.C., Ur (tombe de Puabi)

L’une des tombes les plus riches est celle de Puabi, probablement une reine ou une grande prêtresse du dieu Nanna, le dieu lunaire ainsi que le dieu titulaire de la ville d’Ur. Puabi portait une coiffe complexe supportée par une large perruque rembourrée. La coiffe était composée d’une série de diadèmes en or et en lapis-lazuli, de plusieurs ornements de cheveux et d’un long ruban d’or placé au travers de sa chevelure. Elle portait également 2 larges boucles d’oreilles lunate, 5 bagues en or et en lapis-lazuli, des colliers et bracelets en pierres semi-précieuses et finalement une cape en perles  d’or, d’argent et de pierres semi-précieuses. Près de Puabi se trouvait également un délicat diadème brodé de perles de lapis-lazuli et ornementé de motifs végétaux ainsi que de 4 paires d’animaux repoussés en or.

Également présents dans la tombe de Puabi se trouvaient 25 hommes et femmes, vraisemblablement des membres de sa cour ainsi qu’un chariot et deux bœufs. Les femmes portaient des coiffures similaires, quoique plus simples, que celle de Puabi, des boucles d’oreilles lunate, des bagues en or ou en argent, des colliers de perles d’or, de lapis-lazuli, de cornaline et d’agates. Il semblerait également qu’elles aient été vêtues de robes ou de manteaux de laine d’un rouge  éclatant et l’extrémité de leurs manches étaient ornée de perles brodées.

03

Reconstitution des bijoux portés par Puabi : couronnes d’or, couronnes en perles d’or, de lapis-lazuli et de cornaline, ruban, peigne, épingles et ornements de cheveux en or, boucles d’oreilles en or, cape en perles d’or, d’argent, de lapis-lazuli, de cornaline, d’agate. 2600-2400 avant  J.C., Ur (tombe de Puabi),Penn Museum

05

Diadème en or, en lapis-lazuli et en cornaline, 2600-2400 avant  J.C., Ur (tombe de Puabi),Penn Museum

06

Reconstitution des bijoux portés par les suivantes de Puabi : couronnes en or, lapis-lazuli, cornaline, peigne et ruban en or, boucles d’oreilles en or, colliers en perles d’or, de lapis-lazuli et en cornaline,  2600-2400 avant  J.C., Ur (tombe de Puabi), British Museum

07

Bagues en or, 2600-2400 avant  J.C., Ur (tombe de Puabi), Penn Museum

08

Statuette du « Bélier dans le bosquet », Or, argent,cuivre, lapis-lazuli, coquillage, pierre calcaire rouge, bitume, 2600-2400 avant  J.C., Ur, Penn Museum

Marilie Jacob

Références :

WOOLLEY, Sir Leonard. Ur en Chaldée, ou, Sept années de fouilles, Paris, Payot, 1949, 178 pages.

ZETTLER, Richard L. et al. Treasures from the Royal Tombs of Ur, Philadelphie, UPenn Museum of Archaeology, 1998, 195 pages.

Sumerian Shakespeare

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :